Le port de Talmont et les projets auxquels il a échappé

Le port de Talmont, idéalement situé sur l’estuaire, a fait l’objet à partir de la Seconde Guerre mondiale de projets d’aménagements pharaoniques, auxquels les circonstances lui ont heureusement permis d’échapper ! Ecoutez cette histoire.

  • Image
    port de Talmont-sur-Gironde
    Le port de Talmont-sur-Gironde
  • Image
    camps américains Talmont sur Gironde 1917
    Les camps américains et installations ferroviaires à Talmont en 1917
  • Image
    rocher du Sphinx
    Le Rocher du Sphinx, dynamité pour le projet de port américain
  • Image
    port de Talmont-sur-Gironde
    Le port de Talmont-sur-Gironde dans les années 1950
  • Image
    projet NODEX
    Les installations du projet NODEX (1956)
  • Image
    projet de port pétrolier Talmont
    Le projet de port pétrolier (années 1920)
  • Image
    projet de marina Talmont
    Projet de Marina à Talmont (1975)

Le port actuel de Talmont a été aménagé en 1835.

En 1917, les américains veulent y établir une base navale pour approvisionner leur armée engagée dans la Première Guerre mondiale. Ils prévoient un quai de déchargement d’1,5 km au Caillaud, dont ils dynamitent les falaises, tout comme le Rocher du Sphinx, face à l’église côté Meschers. Une voie ferrée est construite pour desservir ce futur port. Mais l’armistice du 11 novembre 1918 met un terme au projet.

En 1920, des élus locaux rêvent d’un grand port pétrolier, qui ne verra jamais le jour.

En pleine guerre froide, en 1956, les américains mènent ici l’opération « NODEX », un test de montage rapide d’un port provisoire, à l’aide de plateformes pétrolières, en cas de destruction des ports de l’OTAN.

Enfin en 1975, c’est un projet de marina avec un port de plaisance qui a été stoppé net par le classement du bourg en secteur sauvegardé.

 

Pour en savoir plus : dossier d'inventaire du port de Talmont

 

Autres étapes de ce parcours