L'Amiénois

Au milieu de l’estuaire face à l’église se distinguent parfois, à marée basse, deux petits points noirs. Ce sont les restes des mats d’un navire, l’Amiénois, qui a sombré durant la Seconde Guerre Mondiale. Ecoutez son histoire.

  • Image
    photo du bateau l'Amiénois
    Photo de l'Amiénois avant son naufrage
  • Image
    malle de bateau
    Une malle de l'Amiénois récupérée après son naufrage
  • Image
    les mâts de l'Amiénois
    Mâts de l'Amiénois avant la tempête de 1988

Au milieu de l’estuaire face à Talmont se distinguent encore à marée basse deux petits points noirs, restes des mâts de l’Amiénois. Ce cargo de quelques 5 000 tonnes a été réquisitionné par l’armée française en avril 1940. Dans la nuit du 24 au 25 juin, alors qu’un armistice venait d’être signé avec l’Allemagne, le navire chargé notamment de canons anti aériens a été sabordé, coulé par 11 mètres de fond, pour ne pas tomber aux mains des allemands. On raconte qu’une partie de la cargaison, des fûts de porto et de rhum, sont venus s’échouer sur la rive, pour le plus grand bonheur des habitants !

Le navire gît toujours dans la vase. Ses deux mâts, émergés pendant plus de 40 ans, ont été détruits par les tempêtes de 1984 et 1988. Une bouée jaune et noire indique depuis 2003 l’emplacement de l’épave pour éviter les collisions avec d’autres bateaux.

Autres étapes de ce parcours
  • vue aérienne de Talmont-sur-Gironde

    La forme actuelle du bourg de Talmont est un héritage roi d’Angleterre Edouard 1er. C’est en effet lui qui a créé, en…

  • L'Amiénois

    Au milieu de l’estuaire face à l’église se distinguent parfois, à marée basse, deux petits points noirs. Ce sont les…

  • église romane de Talmont-sur-Gironde

    Cette vidéo va vous permettre de comprendre, à l’aide de restitutions en images de synthèse, les évolutions de l’église…

Sur le même thème