L'essor du thermalisme à Evaux les Bains

Dans cette séquence vidéo, venez découvrir l’essor du thermalisme à Evaux-les-Bains ! Activité historique et indissociable de la commune, le thermalisme a notamment influencé le développement de la ville et son architecture au 19e siècle. 

La place située devant l’église d’Evaux-les-Bains porte le nom et arbore le buste d’Armand Fourot, qui a largement contribué à l’essor du thermalisme dans la ville au 19ème siècle. D’abord maire de la commune, puis conseiller général et enfin député de la Creuse, il fut à l’initiative de la ligne de chemin de fer Paris-Ussel, qui desservait Evaux grâce à la construction du Viaduc de la Tardes.

Dès 1831, la création d’une « Société des Bains », la construction d’une partie de l’établissement thermal actuel, puis du Grand Hôtel quelques années plus tard, ont impulsé une activité économique nouvelle à Evaux.

C’est à partir de 1885, avec l’inauguration de la voie ferrée et de la gare, que la cure thermale d’Evaux a connu ses heures de gloires avec l’arrivée du train et ses wagons de voyageurs en quête de soins !

Cet essor du thermalisme a naturellement influencé le paysage et l’architecture dans la ville. De nombreux hôtels sont construits afin d’accueillir le flot de curistes : le Grand Hôtel de la Fontaine en est le parfait exemple !

À partir de 1850, certains fidèles de la cure ont voulu leur propre pied à terre à Evaux. Ils se sont fait construire des villas répondant aux codes esthétiques de l’architecture thermale, caractérisée notamment par l’utilisation de briques rouge et blanche, parfois jaunes, alternées en dessins géométriques. Peu à peu, le centre bourg jusqu’alors médiéval a vu apparaître ces grandes maisons polychromes, dotées de larges ouvertures aux formes diverses. Elles comportent souvent des balcons avec des garde-corps en fer forgé ou en fonte ouvragés dans les styles Art Déco et Art Nouveau. Leurs portes d’entrée sont protégées par d’élégantes marquises et leurs toitures débordantes soutenues par des consoles de bois les coiffent d’un couvre-chef de caractère !

Autres étapes de ce parcours
  • maison rue de la caserne

    En 1661 est créée à Evaux une brigade de gabelous. Mais qui étaient ces hommes ?

  • extrait d'affiche publicitaire ancienne Evaux les Bains

    Dans cette séquence vidéo, venez découvrir l’essor du thermalisme à Evaux-les-Bains ! Activité historique et…

  • vierge de Częstochowa

    Vous êtes sur le Chemin des Polonais, qui porte ce nom en souvenir d’un camp de résidence forcée installé ici pour…