Les écuries du château

Ce commentaire audio, accompagné de son diaporama, vous explique l’architecture du superbe bâtiment des écuries voûtées du château, son organisation intérieure et les ajouts de lucarnes et de tourelles au 19ème siècle.

  • Image
    Les écuries du château
  • Image
    Les écuries du château
  • Image
    Les écuries du château
  • Image
    Les écuries du château
  • Image
    Les écuries du château
  • Image
    Les écuries du château
  • Image
    Les écuries du château

Ces écuries, construites fin XVIème ou début XVIIème siècle témoignent du prestige et de l’importance de cette puissante seigneurie. Représentatives de l’architecture équestre des demeures seigneuriales, elles comptent parmi les rares exemples français encore visibles, comme celles du château des Cars. Elles comportent un vaste vaisseau voûté au rez-de-chaussée, d’une contenance de 44 juments avec leurs poulains attachées tête au mur, de part et d’autre d’une allée centrale, et des étages réservés au stockage des fourrages et de la paille en grande quantité.
D’importants travaux de restauration, réalisés en 1898, ont permis, outre la création des boxes et de la sellerie pour les officiers des haras, la réfection de la charpente et de la toiture, l’agrandissement des fenêtres du rez-de-chaussée, la création des six lucarnes de facture néo-renaissance, la construction des tourelles d’angle et de la tourelle d’escalier hors œuvre. L’architecte, Ernest Bardon, a travaillé ici à la manière d’un « Viollet-le-Duc », réinventant un état supposé.

Autres étapes de ce parcours
  • pierre sculptée en forme de cylindre évasé

    Quel est le nom de cet élément architectural en remploi ?

  • Les écuries du château

    Ce commentaire audio, accompagné de son diaporama, vous explique l’architecture du superbe bâtiment des écuries voûtées du château, son organisation…

  • Les voitures hippomobiles

    Le haras de Pompadour a conservé plusieurs modèles de voitures hippomobiles dont certaines encore utilisées pour des démonstrations. Pour vous expliquer…